vagues

La Microkinésithérapie
c'est quoi ?

La Microkinésithérapie a été créée par Patrice Bénini et Daniel Grosjean (Masseur-kinésithérapeutes) en 1983.

Le terme vient du grec "micro" qui veut dire petit, et "kiné" qui signifie mouvement. C'est donc une thérapie basée sur un soin par de petits mouvements. 

Le corps mémorise les traumatismes

Au quotidien, le corps doit faire face à un grand nombre d'agressions : changement de température, virus, microbe, alimentation, rayonnements, surstimulation (visuelle, auditive...), choc physique (chute, entorse, contusion...) ou émotionnel, (difficultés au travail, dans le couple, deuil, séparation,...).

De manière inconsciente, le corps met en place naturellement une réponse adaptée afin de corriger et garder un équilibre, il possède une capacité d'auto-régénération, d'auto-cicatrisation. Cependant, si l'agression est inconnue, trop forte, ou accumulée, soit le corps n'arrive pas à se corriger ou il ne le fait que partiellement. La douleur, faiblesse, fatigue, maladie arrive donc quand la réponse du corps est insuffisante voire nulle.  Le corps  garde en mémoire toutes ces traces d'agressions non gérées et qui vont s'accumuler au fil du temps et finir par laisser une cicatrice qui va perturber la vitalité tissulaire.

C'est là qu'intervient le microkinésithérapeute. Il va percevoir un manque de rythme vital à la surface de la peau, source de dysfonctionnement et va mettre en relation la trace de l'agression et le lieu de diffusion. Par une technique de réinformation, le microkinésithérapeute va aider naturellement le corps à éliminer les mémoires qui affaiblissent l'organisme, lui laissant la possibilité de mettre en place un processus de cicatrisation.

 

Pourquoi consulter ?

Vous pouvez avoir besoin d'une séance dans un but préventif afin de stimuler le système immunitaire à l'approche de l'hiver, afin de maintenir un capital de santé physique et mentale en prévention d'une intervention chirurgicale ou autre traumatisme, mieux appréhender les épreuves. Vous pouvez consulter à la suite d'un accouchement difficile (déclenchement, ventouse, forceps, césarienne, stress...) et aider votre bébé dès ses premiers moments de vie.

Mais vous pouvez consulter dans un but curatif suite à des désagréments divers que vous m'expliquerez en début de séance.

Combien de séances faut-il ?

Une seule séance peut suffire à résoudre le problème. Dans certains cas une deuxième séance séparée de plusieurs semaines peut être nécessaire selon l'ancienneté, l'importance du problème.

logo rogné.png
Logo microkiné détouré.png